justice - copie

Quels sont les différents types de divorce ?

Le divorce est généralement un moment très pénible, pour les deux parties. Quand deux personnes sensées passer le reste de leur vie ensemble, cela représente toujours une épreuve difficile à passer. Les procédures lourdes et longues ne font qu’aggraver la situation en plus de cela. Bien que les procédures de divorce doivent généralement aboutir sur une seule et même fin, il existe cependant différentes formes de divorces qui donnent lieu à des procédures plus ou moins différentes à chaque fois. Je vous propose ainsi dans cet article de prendre connaissance de ces différents types de divorces aujourd’hui.

Le divorce à l’amiable et le divorce accepté

             La première forme de divorce la plus courante et qui permet une forme moins pénible de séparation. Appelé à tort divorce à l’amiable, il s’agit surtout d’un divorce qui se fait avec le consentement mutuel des deux époux.

             Les deux parties doivent ainsi se mettre d’accord sur toute la ligne, autant pour le choix de cette fin que sur les différentes conséquences du divorce à savoir le partage des biens, la garde des enfants. Dans ce type de divorce, aucun des deux n’aura à justifier sa décision, mais il faudra quand même passer par un juge.

             Dans le cas d’un divorce accepté, les deux époux sont d’accord pour divorcer, mais ont quelques soucis en ce qui concerne toutes les ententes à passer pour ce qui est des conséquences de la séparation.

             C’est dans les cas comme ce dernier que l’intervention d’un avocat de chaque partie est nécessaire pour faire en sorte de trouver les meilleures solutions possible en ce qui concerne le partage des biens et la garde des enfants dans la plupart des cas sans oublier la pension alimentaire évidemment ;

Divorce pour faute et divorce pour altération définitive du lien conjugal

             Un divorce pour faute est engagé dans le cas où les deux époux ne peuvent se mettre d’accord ni sur les principes du divorce et encore moins sur les conséquences de ces dernières. C’est à peu près la même chose que pour le divorce accepté pour ce qui est des procédures.

             Je tien quand même à préciser que dans ce cas, le juge peut rendre un jugement de divorce, c’est-à-dire qu’il accepte la dissolution du mariage des demandeurs ou bien un jugement de rejet, c’est-à-dire qu’il n’accepte pas de dissoudre le contrat de mariage parce que les fautes ne sont pas suffisamment importantes pour en arriver là.

             Enfin, en ce qui concerne le divorce pour altération définitive du lien conjugal, il s’agit d’une forme de divorce dans la laquelle le conjoint demandeur de divorce peut obtenir ce dernier malgré que son soi en opposition à cela.

             Je tiens quand même à préciser que ce genre de divorce ne peut être engagé que s’il y a rupture de la vie commune des deux époux depuis au moins deux ans au minimum avant la date d’assignation.

1 Comment

  • Eh bien, c’est tout une parade pour divorcer, il faut faire tout un tas de procédures, c’est long, c’est éreintant et parfois l’autre conjoint est tellement méchant et sournois qu’il fait toujours tout pour faire échouer les choses.

Speak up! Let us know what you think.