Diabétique de type 2, cholesterol : quels aliments manger ?

Home 9 Santé & bien-être 9 Diabétique de type 2, cholesterol : quels aliments manger ?

Être diabétique ou avoir du cholestérol ne veut pas dire que vous ne serez plus en mesure de manger des plats savoureux ! Il vous faudra simplement adapter votre régime alimentaire et faire attention aux ingrédients que vous consommer. Je vous explique comment faire dans cet article !


 

Quels sont les boissons et les aliments que je peux consommer si je suis diabétique type 2 ?

Commençons par traiter des cas de diabète. Si vous êtes diabétique, vous devez manger plusieurs aliments sains qui proviennent de différents groupes alimentaires, vous devez également avoir un plan de repas qui vous indique les quantités à prendre. Ces groupes d’aliments sont :

Les légumes

Nous avons plusieurs sortes :

  • non féculents : tomates, légumes verts, poivrons, brocolis et carottes ;
  • féculents : pois verts, maïs et pommes de terre.

 

Différents légumes disposés sur une table

Légumes prêts à être cuisinés

 

Les fruits

Les fruits autorisés aux diabétiques de type 2 sont :

  • le melon ;
  • les oranges ;
  • les raisins
  • les baies ;
  • les bananes ;
  • les pommes.

 

Différents fruits

Délicieux fruits

 

Les céréales

Les céréales que vous prenez pendant de la journée doivent être des céréales complètes qui comprennent : l’avoine, le blé, le riz, l’orge, la semoule de maïs et le quinoa.

 

Différentes variétés de céréales

Sélection de céréales

 

Les protéines

Voici une liste des aliments protéinés qu’un diabétique type 2 peut consommer :

  • poulet ;
  • viande maigre ;
  • dinde sans la peau ;
  • le poisson ;
  • les œufs ;
  • les cacahuètes et les noix ;
  • certains pois et les haricots secs ;
  • les substituts de viande, comme le tofu ;
  • les produits laitiers qui ne contiennent aucune matière grasse ;
  • lait sans lactose, dans le cas où vous présenteriez une intolérance au lactose ;
  • fromage et yogourt.

Optez pour des aliments qui contiennent des graisses saines, c’est toujours bon pour le cœur ! Nous vous proposons les aliments suivants :

  • l’huile d’olive ou l’huile de colza ;
  • les graines et les noix ;
  • le saumon, le poisson, le maquereau et le thon,
  • l’avocat ;
  • évitez le beurre et la crème lorsqu’il s’agit de la cuisson des aliments, optez plutôt pour les huiles.

 

Poisson cuisiné posé sur une table

Poisson cuisiné

 

Quels sont les boissons et les aliments que je dois éviter si je suis diabétique ?

Les boissons et les aliments à éviter sont :

  • les aliments qui contiennent beaucoup trop de sel, également appelé sodium ;
  • les sucreries, comme les produits de boulangerie, les bonbons et les crèmes glacées ;
  • les boissons contenant des sucres ajoutés, comme les jus, les sodas ordinaires et les boissons sportives ou énergisantes ordinaires ;
  • prenez de l’eau à la place des boissons à taux élevé de sucre.

Dans le cas où vous boiriez de l’alcool, évitez d’en consommer trop ! Deux verres par jour si vous êtes un homme et un verre par jour pour une femme ! Aussi, si vous prenez de l’insuline ou des médicaments contre le diabète qui ont tendance à augmenter la quantité d’insuline que produit votre organisme, les boissons alcoolisées peuvent faire en sorte que votre taux de glucose sanguin baisse à des niveaux trop bas, ce qui est très dangereux !

 

Plusieurs canettes de soda rouges et métalliques alignées

Canettes de soda

 

Quand manger et quelle quantité ?

Les personnes diabétiques doivent se nourrir approximativement à la même heure de la journée, sinon, elles peuvent se permettre d’être plus souples quant à l’heure des repas. En fonction de votre type d’insuline et de vos médicaments contre le diabète, vous allez devoir manger des glucides à la même quantité et à la même heure, tous les jours. Dans le cas où vous prendriez de l’insuline « au moment où vous mangez », vos horaires de repas peuvent être plus souples.

Si vous prenez quelques médicaments ou de l‘insuline contre le diabète et que vous retardez ou sautez certains repas, le taux de glucose dans votre sang peut diminuer de manière brutale. Consultez votre médecin soignant pour savoir quand vous pouvez manger et si vous pouvez le faire avant et après avoir pratiqué quelques exercices physiques !

Sachez que ce qui aide vraiment à gérer la glycémie et le poids, c’est le fait de choisir des plats en quantité équilibrée. L’équipe soignante vous aidera à déterminer le nombre de calories et les quantités de nourriture à prendre chaque jour. Un bon planning vous sera toujours bénéfique !

Vous avez un cholestérol trop élevé et vous souhaitez faire un régime pour le réduire ? Ou bien, vous êtes sujets à des pics de mauvais cholestérols et vous souhaitez maintenir un taux constant à travers un régime alimentaire adapté afin de préserver votre état de santé ? Ça tombe bien, car, dans cet article, nous allons voir les aliments à privilégier quand on veut réduire son taux de cholestérol et a contrario les aliments à éviter selon les diététiciens.

Même si vous n’avez pas de diabète, ce régime est bénéfique pour tout le monde, surtout les enfants en surpoids, pour permettre de réguler leur masse graisseuse.

Passons maintenant au problème du cholestérol, tout comme le diabète, il vous contraint à changer vos habitudes alimentaires. Cependant, vous allez voir que l’on peut tout de même se faire plaisir !

 

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Tout d’abord, il faut savoir que le taux de HDL cholestérol (qu’on appelle le bon cholestérol) a un rôle épurateur dans l’organisme. C’est-à-dire, qu’il va récupérer le cholestérol qui est une molécule présente dans l’organisme et le ramener dans le foie pour le transformer. Le LDL cholestérol ou mauvais cholestérol a quant à lui a pour but de donner le cholestérol aux cellules qui en ont besoin.

Toutefois, quand ce dernier est en excès dans le sang, il va se déposer dans les artères et faire ce qu’on appelle « des plaques d’athéromes » et c’est là où ça devient dangereux. Donc l’idéal sur son bilan sanguin, c’est d’avoir un taux de LDL cholestérol plutôt bas, en général inférieur à 1.6 g/l et un HDL cholestérol le plus élevé possible, l’idéal étant d’atteindre entre 0.8 et 1 g/l. Satisfaire ces objectifs permettra de limiter au maximum le risque de maladies cardio-vasculaire.

 

L’alimentation idéale pour avoir un taux de cholestérol LDL bas

D’abord, il faut savoir que dans l’alimentation, il n’y a pas de bon ou de mauvais cholestérol, il y a simplement du cholestérol qui est une molécule présente uniquement dans les produits animaux. Vous trouverez donc du cholestérol dans : la viande, le poisson ; les produits laitiers, etc. Il n’y a en effet pas de cholestérol dans les produits végétaux comme les fruits et légumes ou les huiles végétales.

Par conséquence, pour réduire son cholestérol à travers son alimentation, vous devrez limiter principalement la consommation de :

  • des œufs : idéalement, quand le taux de cholestérol est élevé, il est conseillé de ne pas consommer plus de 2 œufs par semaine ;
  • des charcuteries : 2 fois par mois maximum ;
  • des abats (foie notamment) : à 2 fois par mois maximum.

Il est important de limiter sa consommation en cholestérol. Sachez toutefois que le cholestérol que nous mangeons n’est responsable qu’à hauteur de 10 % de notre taux de cholestérol sanguin. Autrement dit, surveiller sa consommation de cholestérol est important ; néanmoins, ce n’est absolument pas suffisant.

En réalité, ce qui est très efficace, c’est de limiter sa consommation d’acides gras saturés. Ces derniers font monter en flèche notre taux de LDL cholestérol. À cet effet, la priorité serait de :

  • limiter sa consommation en beurre : avec pas plus de 10 g de beurre par jour et l’idéal serait de le remplacer par de la margarine, cette dernière contenant moins d’acides gras saturés ;
  • limiter autant que possible la crème fraiche ;
  • favoriser la consommation d’huile végétale, pauvre en acides gras saturés comme l’huile d’olive ou l’huile de colza ;
  • favoriser les laitages au lait écrémé ou demi-écrémé ;
  • limiter la consommation de fromage, l’idéal serait de ne pas dépasser 30 g/jour ;
  • favoriser les viandes maigres, pauvre en matière grasse ;
  • consommer en revanche les poissons gras (saumon, macro, sardines, etc.) ;
  • limitez autant que possible les viennoiseries et les pâtisseries (pas plus d’une fois par semaine) ;
  • intégrer des fruits et des légumes dans son alimentation.

 

5 aliments spécifiques connus pour être anticholestérol

Voici 5 aliments fortement recommandés par les nutritionnistes et diététiciens pour réduire le taux de cholestérol dans le sang :

  • la pomme bio (avec la peau) : elle stimule le foie, réduit le taux de cholestérol présent dans le sang et prévient des maladies cardio-vasculaires ;
  • la noix : une petite poignée de noix bio (à grignoter ou à intégrer dans vos recettes) chaque jour. Cette dernière est riche en acides gras mono-insaturés connus pour maitriser le cholestérol sanguin ;
  • l’ail : au moins 3 gousses d’ail (cru ou cuit) chaque jour favorisent le contrôle et la diminution du cholestérol dans l’organisme ;
  • l’avoine : 60 g de flocons d’avoine pendant un mois, dans le cadre d’une alimentation faible en cholestérol et gras saturés ;
  • le soja : 20 g minimum de soja, à répartir tout au long de la journée (privilégier le soja complet).

 

Pommes dans un panier

Apple harvest. Ripe red apples in basket on green grass. Orchard. Garden. harvesting on farm

Lisez aussi

Comprendre les symptômes de l’eczéma chez le bébé et savoir agir rapidement

Face à l'eczéma atopique chez le nourrisson, il est essentiel de comprendre les symptômes et d’agir rapidement pour soulager bébé et réduire les risques à long terme. Aujourd'hui, découvrons les enjeux de soigner efficacement l'eczéma chez le bébé : comment...

Découvrez le fil de contention en orthodontie pour un sourire impeccable qui dure longtemps !

La contention est un traitement utilisé dans le traitement orthodontique actif. Après la correction des dents mal alignées, il est important de les maintenir à leur place et d'éviter leur déplacement dans le futur. Le fil de contention est l'un des dispositifs de...

Que faut-il savoir sur le polype adénomateux ?

Nous ressentons presque tous une anxiété qui frôle la peur lorsque nous recevons un diagnostic de cancer. Les scientifiques du monde entier se bousculent pour savoir d'où il vient et comment il pourrait être traité pour être soigné à 100 %, mais les résultats sont...

Découvrez tout ce qu’il faut savoir au sujet de l’Œstradiol plasmatique

Bien que la recherche scientifique dans le domaine de la médecine ait bien avancé en ce XXIe siècle, le corps humain renferme toujours des mystères encore inexpliqués. Si vous faites partie de ces personnes qui s'intéressent à la science, vous avez probablement...

Comment soigner les hémorroïdes externes ?

Les hémorroïdes externes sont un problème lié au système digestif et qui cause une gène pour le patient dans sa vie quotidienne. En réalité, à cause de la vie sédentaire que nous menant et notre alimentation, de plus en plus de patients souffrent de crises...